SMAvie Infos > Retraite > Année blanche : ne décalez pas vos versements sur votre Perp !

Retraite

26 mai 2018

Année blanche : ne décalez pas vos versements sur votre Perp !

   

Avec l’instauration du pré­lè­ve­ment à la source au 1er jan­vier 2019, l’année 2018 sera une année par­ti­cu­lière sur le plan fis­cal. Les contri­buables béné­fi­cie­ront d’un cré­dit d’impôt qui annu­le­ra l’imposition de leurs reve­nus 2018 « récur­rents » (les reve­nus excep­tion­nels res­te­ront imposés).

Cer­tains contri­buables pou­vaient être ten­tés d’en pro­fi­ter pour réa­li­ser des opé­ra­tions d’optimisation fis­cale ou pour déca­ler leurs ver­se­ments sur des pro­duits ouvrant droit à des déduc­tions fis­cales. Mais Ber­cy a pris ses dispositions…

 

Ain­si, le fait pour des pro­prié­taires fon­ciers de repor­ter des tra­vaux per­met­tant d’augmenter en 2019 les loyers non impo­sés se révè­le­ra sans inté­rêt. L’administration fis­cale ne dédui­ra, en effet, pour les reve­nus impo­sables en 2019 que la moi­tié des tra­vaux réa­li­sés sur les deux années (2018 et 2019). Pour l’épargne-retraite, l’administration fis­cale applique le même rai­son­ne­ment afin que cer­tains ne soient pas inci­tés à ne rien ver­ser en 2018.

 

Impor­tant : les contrats d’épargne-retraite ont un objec­tif de pré­pa­ra­tion à la retraite et s’inscrivent donc dans une stra­té­gie de com­plé­ment de reve­nus futurs et non d’optimisation fis­cale immédiate.

 

Quel trai­te­ment fis­cal pour les Perp ?

Les ver­se­ments effec­tués sur un Perp (contrat indi­vi­duel d’épargne-retraite) ne seront pas déduc­tibles des reve­nus 2018. Cer­tains pour­raient donc être ten­tés de ne faire aucun ver­se­ment sur leur contrat en 2018 puisqu’ils ne béné­fi­cie­ront pas des déduc­tions fis­cales atta­chées à leurs ver­se­ments. Ceci ne serait pas sans conséquence…

Ber­cy a, en effet, pré­vu que la déduc­tion des primes ver­sées sur ces contrats en 2019 serait limi­tée si aucun ver­se­ment n’était effec­tué en 2018. Ain­si, l’intégralité des ver­se­ments volon­taires sur un Perp sera déduc­tible du reve­nu impo­sable 2019 uni­que­ment si :

• le mon­tant des ver­se­ments reste le même en 2017, 2018 et 2019 ;

• le mon­tant des ver­se­ments de 2019 dimi­nue par rap­port à ceux de 2018 ;

• le mon­tant des ver­se­ments a pro­gres­sé tous les ans entre 2017 et 2019.

En revanche, si les ver­se­ments de 2018 sont infé­rieurs à ceux de 2017 et à ceux de 2019 alors seule la moyenne des verse­ments réa­li­sés en 2018 et 2019 sera déduc­tible du reve­nu impo­sable 2019.

 

Exemple

Sophie pos­sède un Perp.

Elle décide de ne rien ver­ser sur son Perp en 2018 alors qu’elle avait pris l’habitude d’y ver­ser chaque année 1 000 €.

 

 

Si Sophie ne fait aucun ver­se­ment en 2018… non seule­ment elle n’aura pas épar­gné pour sa retraite mais la base de la déduc­tion fis­cale sera réduite de moi­tié en 2019.

 

Si Sophie main­tient ses ver­se­ments, l’intégralité de ses ver­se­ments de 2019 sera prise en compte pour cal­cu­ler sa déduc­tion d’impôt.

 

 

 

En résu­mé, pour opti­mi­ser sa réduc­tion d’impôt en 2019 sur un Perp ou , il faut :

    • ne pas bais­ser ses ver­se­ments sur 2018 par rap­port à 2017
    • effec­tuer en 2019 un ver­se­ment supé­rieur ou égal à celui de 2018

 

 

Pour aller plus loin …

Pré­lè­ve­ment à la source : mode d’emploi

Quel sera votre taux de pré­lè­ve­ment à la source ?

2018, une année blanche sur le plan fiscal ?

Décou­vrez les contrats d’épargne-retraite indi­vi­duels pro­po­sés par SMAvie

 

 


smavie sma

 

 

Docu­ment publi­ci­taire sans valeur contractuelle

Les infor­ma­tions pré­sen­tées se fondent sur la régle­men­ta­tion en vigueur au 01/05/2018. Elles ne consti­tuent pas un conseil ou un avis fis­cal ou juridique.