Partager sur LinkedIn Envoyer par mail Imprimer

Assurance vie

31 juillet 2020

Assurance-vie : votre épargne reste disponible !

L’assurance-vie est très souvent associée à indisponibilité ou épargne bloquée. Contrairement aux idées reçues, le capital n’est pas bloqué. Il est possible à tout moment d’effectuer un rachat partiel sur son assurance-vie. Cela n’entraîne la clôture du contrat.

D’où vient alors cette idée reçue ? Elle est directement liée à la fiscalité de l’assurance-vie. Ceci peut donc inciter à ne pas toucher à son épargne. Le taux d’imposition en cas de rachat baisse en effet au bout de 8 ans de détention (pour la fraction des produits afférents aux versements inférieurs à 150 000 €). En outre, au-delà de 8 ans, vous bénéficiez d’un abattement annuel global de 4 600 € pour une personne seule ou de 9 200 € pour un couple (soumis à une imposition commune).

En cas de contrat multisupport, l’épargnant peut également hésiter à faire des rachats sur son contrat si certains supports présentes des moins-values.  Afin d’éviter cette situation, il peut être judicieux de mettre en place plusieurs contrats :

 

Un contrat avec un objectif court-terme

Il sera investi majoritairement sur le fonds euros et d’une faible part d’unités de compte placées sur les marchés financiers. Le fonds euros est un support d’investissement garanti par l’assureur (net de frais sur versement et de frais prélevés sur l’épargne gérée) mais avec un taux de rémunération faible. A l’inverse, les unités de compte ont une espérance de gain plus importante sur le long terme mais présentent un risque de perte en capital à court terme. Elles fluctuent à la hausse comme à la baisse en fonction de l’évolution des marchés financiers.

Avec ce premier contrat, vous sécurisez d’un côté la plus grosse partie de votre épargne. De l’autre, vous dynamisez la seconde partie avec un risque maîtrisé. Vous pourrez piocher dans cette épargne selon vos besoins pour financer vos projets ponctuels.

 

Un contrat avec un objectif moyen/long terme

Parce que vous n’avez pas besoin, dans l’immédiat, d’une partie de votre argent, il peut être pertinent d’avoir un contrat avec davantage d’unités de compte. La répartition choisie sera en cohérence avec votre profil investisseur (notamment votre appétence au risque). Ce contrat permettra de se positionner sur les marchés financiers sur le moyen/long terme pour une perspective de gain plus importante.

Pour vous aider à déterminer votre profil investisseur et vous aider dans votre stratégie d’épargne, vous pouvez contacter votre conseiller SMAvie.

 


smavie sma

 

Document publicitaire sans valeur contractuelle

Les informations présentées se fondent sur la réglementation en vigueur au 30/07/2020. Elles ne constituent pas un conseil ou un avis fiscal ou juridique.