SMAvie Infos > Prévoyance & Santé > Covid : les chefs d’entreprises sont fatigués !
fatigue

Prévoyance & Santé

4 avril 2021

Covid : les chefs d’entreprises sont fatigués !

 

Les diri­geants sont épui­sés. La der­nière enquête menée par l’Observatoire Ama­rok consa­crée à la san­té psy­cho­lo­gique des entre­pre­neurs fran­çais en fait le triste constat. Réa­li­sée du 11 jan­vier au 2 février 2021 auprès de 1 065 per­sonnes, elle révèle que le niveau d’épuisement des chefs d’entreprise n’a jamais atteint un niveau aus­si éle­vé. L’enquête pointe du doigt une fatigue record liée à la crise sani­taire et éco­no­mique du Covid ain­si que l’émergence d’un « syn­drome d’empêchement ».

Le sen­ti­ment d’épuisement était déjà per­cep­tible chez 17,5 % des chefs d’entreprise avant la crise. Mais il a depuis dou­blé pour atteindre 36,77 % en jan­vier 2021. Quant au pour­cen­tage des chefs d’entreprise en dan­ger de burn-out sévère, néces­si­tant un dis­po­si­tif d’aide à la per­sonne, il atteint des niveaux alar­mants. Il passe de 1,75 % avant la crise à 10,41 % en jan­vier 2021.

 

“L’épuisement habituel lié à une suractivité a muté en un épuisement d’empêchement où les sentiments d’impuissance et d’être coincé prennent le pas sur la déception et la lassitude”, souligne l’enquête.

 

“Les chefs d’en­tre­prises ont par­ti­cu­liè­re­ment souf­fert des fer­me­tures ou entraves éco­no­miques liées au confi­ne­ment .et de l’in­cer­ti­tude accrue parce que c’est une popu­la­tion hyper­ac­tive à forte inter­na­li­té. Très tra­vailleur (plus de 50 heures heb­do­ma­daires) et maître de leur stra­té­gie, ce dont les chefs d’en­tre­prises souffrent le plus est le manque de visi­bi­li­té”, .pour­suit l’enquête. Aux symp­tômes habi­tuels d’u­sure – las­si­tude, décep­tion, fatigue, manque de som­meil – s’est donc ajou­té, depuis le deuxième confi­ne­ment de l’au­tomne der­nier, ce fameux “syn­drome d’empêchement”.

 

Concer­nant les consé­quences de la crise sani­taire, l’é­tude révèle que le dépôt de bilan inquiète bien plus les chefs d’en­tre­prises que la pers­pec­tive de tom­ber malade du Covid. Les diri­geants affirment attendre la vac­ci­na­tion. Leur envie de se faire vac­ci­ner appa­raît tou­te­fois très variable. Elle dépend de leur âge, de la pro­ba­bi­li­té d’at­tra­per la mala­die et par­ti­cu­liè­re­ment une forme grave. Elle tient compte aus­si de l’en­ga­ge­ment patri­mo­nial et de la taille de l’en­tre­prise. Ain­si, plus le diri­geant assume de res­pon­sa­bi­li­tés éco­no­miques et sociales au niveau de l’emploi et du capi­tal, .plus son inten­tion de se faire vac­ci­ner est forte.

 


smavie sma

 

 

 

Les infor­ma­tions pré­sen­tées se fondent sur la régle­men­ta­tion en vigueur au 01/03/2021. Elles ne consti­tuent pas un conseil ou un avis fis­cal ou juridique.

Docu­ment publi­ci­taire sans valeur contrac­tuelle – Seules les Condi­tions Géné­rales et la notice d’information ont valeur contractuelle.