SMAvie Infos > Retraite > Peut-on travailler après avoir pris sa retraite ?

Retraite

26 mars 2018

Peut-on travailler après avoir pris sa retraite ?

On peut conti­nuer à tra­vailler même après avoir fait valoir ses droits à la retraite. C’est ce qu’on appelle le cumul emploi-retraite.

Depuis la réforme des retraites du 20 jan­vier 2014, deux formes de cumul emploi-retraite sub­sistent : le cumul emploi-retraite libé­ra­li­sé et le cumul emploi-retraite plafonné.

 

Le cumul emploi-retraite libéralisé

Vous pou­vez cumu­ler sans limite vos retraites avec une acti­vi­té pro­fes­sion­nelle, sala­riée ou non-sala­riée. Pour cela, vous devez satis­faire trois conditions :

  • avoir atteint l’âge légal (de 60 à 62 ans, selon les cas) ;
  • rem­plir les condi­tions du taux plein : soit tota­li­ser le nombre de tri­mestres requis, soit avoir l’âge du taux plein (de 65 à 67 ans, selon les cas) ;
  • deman­der à per­ce­voir l’intégralité de vos retraites fran­çaises et étrangères.

 

 

Le cumul emploi-retraite plafonné

Si  les condi­tions du cumul emploi-retraite libé­ra­li­sé ne sont pas rem­plies, le retrai­té peut tout de même reprendre une acti­vi­té mais il est sou­mis à un pla­fon­ne­ment de ses revenus.
– S’il s’agit d’une acti­vi­té sala­riée, le total de vos retraites et de vos nou­veaux salaires ne doit pas être supé­rieur à la moyenne des trois der­niers mois de votre der­nière acti­vi­té sala­riée, pré­cé­dent la retraite. En outre, si vous ter­mi­nez votre car­rière en tant que sala­rié, un délai de carence de six mois devra être res­pec­té si vous vou­lez reprendre une acti­vi­té auprès de votre der­nier employeur.

- S’il s’agit d’une acti­vi­té non-sala­riée, vous devez limi­ter vos reve­nus pro­fes­sion­nels nets annuels à :

  •  la moi­tié du pla­fond annuel de la Sécu­ri­té sociale s’il s’agit d’une acti­vi­té rele­vant de la sécu­ri­té sociale des indé­pen­dants (arti­sans et commerçants) ;
  • le pla­fond annuel de la Sécu­ri­té sociale s’il s’agit d’une acti­vi­té libérale.

Si ces pla­fonds sont dépas­sés, le ver­se­ment de votre pen­sion de retraite sera réduit.

 

 

A noter : depuis le 1er jan­vier 2015, le fait de per­ce­voir une retraite auprès de n’importe quel régime de base gèle les droits auprès de tous les autres régimes obli­ga­toires (de base et com­plé­men­taires). Résul­tat : en cas de pour­suite d’activité, les coti­sa­tions ver­sées ne génèrent plus ni tri­mestres ni points supplémentaires.

 

 

Pour aller plus loin…

Com­man­dez le guide SMA­vie de la retraite

 

 

Article rédi­gé par les experts de NEOVIA, N°1 du Conseil et de l’expertise retraite. 

 

NEOVIA accom­pagne les chefs d’entreprise, les cadres diri­geants, les pro­fes­sions libé­rales, les arti­sans com­mer­çants et les expa­triés dans l’étude de leurs droits à la retraite et leur appor­ter assis­tance dans la réa­li­sa­tion des for­ma­li­tés administratives.

 

 

 

 

 

DOCUMENT PUBLICITAIRE