SMAvie Infos > Assurance-vie > Qu’est-ce qu’un fonds structuré ?
Fonds structurés

Assurance-vie

28 juin 2021

Qu’est-ce qu’un fonds structuré ?

 

Vous avez peut‑être l’opportunité d’investir dans un fonds struc­tu­ré via votre assu­rance vie. De quoi s’agit-il ? Quelles sont les par­ti­cu­la­ri­tés d’un tel investissement ?

Les fonds struc­tu­rés sont des pro­duits finan­ciers com­bi­nant plu­sieurs actifs. Ils asso­cient, en effet, un pla­ce­ment finan­cier tra­di­tion­nel, tel que des indices bour­siers ou des actions, à des pro­duits déri­vés. Prin­ci­pales carac­té­ris­tiques : ces sup­ports offrent une pro­tec­tion totale ou par­tielle du capi­tal inves­ti. Ils s’engagent sur une per­for­mance liée à l’évolution d’un actif (indice, action…). Ces sup­ports d’investissement peuvent donc pré­sen­ter un risque de perte en capital.

 

Le fonctionnement d’un fonds structuré

Si vous sous­cri­vez un fonds struc­tu­ré, vous en connais­sez à l’avance toutes les caractéristiques.

  • Il a une durée de vie limi­tée (on parle aus­si de « matu­ri­té ») : il s’agit géné­ra­le­ment d’un an recon­duc­tible sur 10 ans maxi­mum. Cer­tains pro­duits pro­posent en plus un méca­nisme de rem­bour­se­ment anti­ci­pé sous réserve que cer­taines condi­tions soient atteintes. Les fré­quences de rem­bour­se­ment anti­ci­pé peuvent alors être semes­trielles, tri­mes­trielles, mensuelles…
  • Sa per­for­mance est fixée à l’avance : elle est défi­nie en fonc­tion d’une for­mule liée à l’évolution d’un actif sous‑jacent.
    Cet actif peut être un indice bour­sier (CAC 40, Euros­toxx…), une action, une obli­ga­tion ou bien encore un panier de titres. A la sous­crip­tion, plu­sieurs scé­na­rios d’évolution de l’actif sous‑jacent sont pré­vus. Une per­for­mance du capi­tal inves­ti est ensuite défi­nie pour chaque scé­na­rio. Cette per­for­mance peut être ver­sée sous forme de cou­pons chaque année ou de prime de rem­bour­se­ment à l’échéance du pro­duit. Le fonds struc­tu­ré peut éga­le­ment pré­voir un sys­tème de rem­bour­se­ment anti­ci­pé si l’actif sous‑jacent est, à un moment pré­cis, au-des­sus d’un niveau défi­ni à la sous­crip­tion.Exemple : si un fonds struc­tu­ré a comme actif sous‑jacent l’indice CAC 40, il peut pré­voir que si au 31 décembre d’une année, l’indice est au‑dessus de 6 800 points, le pro­duit sera rem­bour­sé par anti­ci­pa­tion. L’épargnant récu­pè­re­ra alors son capi­tal (dimi­nué éven­tuel­le­ment des frais) et les cou­pons annuels.
  • le capi­tal est tota­le­ment ou par­tiel­le­ment pro­té­gé : les fonds struc­tu­rés com­prennent une garan­tie de pro­tec­tion du capi­tal, par­tielle ou totale. Ils fixent, en effet, un seuil de garan­tie du capi­tal à l’échéance. Ain­si, si à l’échéance du pro­duit le scé­na­rio ne s’est pas réa­li­sé, l’investisseur reçoit l’intégralité de son capi­tal mino­ré des frais (ou une par­tie si la pro­tec­tion est par­tielle), pour­vu que le mar­ché de réfé­rence n’ait pas connu une baisse supé­rieure à une limite fixée à l’origine. Sinon, l’investisseur subit une perte en capi­tal à hau­teur de l’intégralité de la baisse enre­gis­trée par l’actif sous‑jacent.

 * net des frais du titre de créance mais avant déduc­tion des frais ou com­mis­sions appli­cables dans le cadre du contrat d’assurance vie et avant déduc­tion des pré­lè­ve­ments fis­caux et sociaux

 

Pourquoi investir dans un fonds structuré ?

Les fonds struc­tu­rés per­mettent d’investir sur les mar­chés finan­ciers dans une optique de long terme avec une garan­tie par­tielle de son capi­tal et un risque maî­tri­sé et contrô­lé, ce qui a pour corol­laire d’accepter un risque de perte en capi­tal. Ils repré­sentent donc une alter­na­tive inté­res­sante au fonds en euros. Ils offrent, en effet, une espé­rance de ren­de­ment supé­rieur aux fonds euros avec une pro­tec­tion qui les rend moins ris­qués qu’un pla­ce­ment en actions.

 

Pour aller plus loin …

Décou­vrez le guide de l’assurance-vie

 


smavie sma

 

Docu­ment publi­ci­taire sans valeur contractuelle

 Les infor­ma­tions pré­sen­tées se fondent sur la régle­men­ta­tion en vigueur au 15/06/2021. Elles ne consti­tuent pas un conseil ou un avis fis­cal ou juridique.