Partager sur LinkedIn Envoyer par mail Imprimer

Gestion de patrimoine et transmission

7 mai 2020

Les Français se ruent sur les actions !

covid bourse

actions covid smavie

A la suite des forts mouvements de marchés observés avec la crise créée par la pandémie du Covid 19, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a étudié le comportement des investisseurs
particuliers sur les marchés actions. Il en ressort que les Français ont été nombreux à profiter de la baisse des marchés pour investir en Bourse.

En 6 semaines (entre le 24 février et le 3 avril), un solde positif de 3,5 milliards d’euros a ainsi été investi par des particuliers dans les actions du SBF 120. Dans des volumes globaux
multipliés par 3 par rapport à une moyenne 2019, les achats des particuliers ont été multipliés par 4.

580 000 clients ont ainsi acheté des actions du SBF 120 pendant ces 6 semaines, dont 150 000 nouveaux investisseurs, c’est à dire des particuliers n’ayant effectué aucune transaction en 2018 et 2019. Ces «nouveaux» investisseurs présents majoritairement entre le 9 et le 27 mars ont donc représenté 27 % des particuliers acheteurs d’actions. Ils ont également représenté jusqu’à 20 % des montants investis en actions par des particuliers.

En conclusion, l’étude constate que 90 % des positions prises à l’achat avaient été conservées à la fin des 6 semaines de crise observées, seules 10 % ayant fait l’objet d’allers-retours opportunistes ou de réallocation d’actifs.

 

 

Pour aller plus loin

 

Quel type d’investisseur êtes-vous ? Faites le test.

Qu’est ce qu’une unité de compte

Comment limiter les risques sur les UC

Découvrez les unités de compte proposées par SMAvie dans le cadre de ses contrats multisupports

Commandez le guide des supports d’investissement des contrats SMAvie

Commandez le guide SMAvie « Investir sur les marchés financiers avec son assureur »

 

 

smavie sma

 

 

Document publicitaire sans valeur contractuelle

Les informations présentées sont fondées sur la réglementation en vigueur au 27/04/2020 et ne  constituent pas un conseil ou un avis fiscal ou juridique.