Partager sur LinkedIn Envoyer par mail Imprimer

Assurance vie

23 août 2018

Qu’est-ce qu’une rente viagère ?

smavie assurance vie

L’épargne investie sur un contrat d’assurance-vie peut être convertie à tout moment en rente viagère. Le capital constitué sur un contrat d’épargne-retraite est, quant à lui, obligatoirement converti en tout ou partie en rente viagère. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Qu’est-ce qu’une rente viagère et quels sont ses atouts ?

 

Le fonctionnement d’une rente viagère

Une rente viagère garantit, à son bénéficiaire de percevoir des revenus réguliers jusqu’à la fin de sa vie.

Pour définir le montant de cette rente versée à vie, l’assureur se base sur le capital constitué sur le contrat. Il lui applique ensuite un taux de conversion qui tient compte de 3 éléments :

  • l’âge de l’assuré au moment de la conversion (et celui du conjoint en cas de réversion)
  • l’espérance de vie du bénéficiaire (et du conjoint en cas de réversion)
  • le taux technique (taux d’anticipation financière des produits réalisés par l’assureur)

 

 

Les différentes formes de rente viagère

SMAvie propose au sein de ses contrats trois formes de rente.

 

– La rente viagère simple

Une rente viagère simple prévoit le versement d’un revenu régulier, au profit exclusif de l’assuré, et ce tout au long de sa vie. Elle prend fin à son décès.

 

 

– La rente viagère avec annuités garanties

Cette formule permet de s’assurer le versement d’une rente sur un nombre d’année fixé lors de la conversion du capital en rente : 5, 10, 15, 20 ou 25 ans.

  • si le rentier vit au-delà de la période d’annuités garanties, il continuera à bénéficier de sa rente jusqu’à la fin de sa vie.
  • en cas de décès du rentier pendant la période d’annuités garanties, le bénéficiaire désigné continuera à percevoir la totalité de la rente jusqu’à la fin de la période d’annuités garanties.

 

 

 

– La rente viagère croissante ou décroissante par paliers

La rente viagère par paliers permet à l’assuré d’augmenter ou, au contraire, de diminuer, progressivement le montant de sa rente sur une durée définie.

Rente croissante par paliers :

  • les 5 premières années, le montant de rente versé est celui déterminé au moment de sa liquidation,
  • les 5 années suivantes, la rente versée équivaut à 120 % du montant initial,
  • les années suivantes (jusqu’au décès de l’assuré), la rente versée équivaut à 140 % du montant initial.

Rente décroissante par paliers :

  • les 5 premières années, le montant de rente versé est celui déterminé au moment de sa liquidation,
  • les 5 années suivantes, la rente versée équivaut à 80 % du montant initial,
  • les années suivantes (jusqu’au décès de l’assuré), la rente versée équivaut à 60 % du montant initial.

 

 

– La rente viagère avec l’option réversion

Avec cette option, le rentier a la possibilité d’assurer la protection financière de ses proches. En effet, la rente viagère avec réversion permet, en cas de décès de l’assuré, de préserver le niveau de revenus d’un bénéficiaire désigné (généralement son conjoint) en lui versant, à son tour, une rente jusqu’à son décès.

Le montant de cette rente dépend du taux de réversion choisi au départ. Il peut être modulé de 10 % à 140 % par rapport à la rente viagère perçue.

 

 

Les atouts de la rente viagère

La rente viagère présente un atout majeur : elle offre de la sécurité pour son bénéficiaire qui s’assure de percevoir un revenu garanti jusqu’à la fin de sa vie. Ceci est d’autant plus important avec l’allongement de l’espérance de vie.

Un épargnant qui préfèrerait opter pour des rachats programmés sur son assurance-vie, prend le risque de ne pas disposer d’un capital suffisant pour obtenir des revenus jusqu’à la fin de sa vie.

 

Pour aller plus loin …

Comment récupérer l’épargne de son assurance vie

Découvrez BATIRETRAITE MultiCompte, le contrat d’assurance vie multisupport de SMAvie

 

 

 

 

 

DOCUMENT PUBLICITAIRE