SMAvie Infos > Retraite > Retraite : vos enfants vous font gagner des trimestres !

Retraite

6 mars 2018

Retraite : vos enfants vous font gagner des trimestres !

 

Le fait d’a­voir des enfants a des consé­quences sur la retraite des sala­riés. Des tri­mestres de majo­ra­tion sont, en effet,  attri­bués au titre de la retraite de base pour chaque enfant né ou adop­té. Ils se rajoutent aux tri­mestres coti­sés et sont rete­nus dans la durée d’assurance ser­vant au cal­cul de la retraite :

  • 4 tri­mestres par enfant sont attri­bués à la mère au titre de la maternité ;
  • 4 tri­mestres par enfant sont attri­bués au titre de l’adoption ;
  • 4 tri­mestres maxi­mum sont attri­bués par enfant au titre de l’éducation.

 

Pour les majo­ra­tions d’adoption et d’éducation, les condi­tions sont dif­fé­rentes selon la date de nais­sance ou d’adoption de l’enfant :

  • enfants nés ou adop­tés avant 2010 : seules les femmes peuvent pré­tendre l’attribution de 8 tri­mestres. Elles obtiennent 4 tri­mestres à la nais­sance ou à l’adoption de l’enfant et 4 pour l’avoir éle­vé dans les 4 pre­mières années ;
  • enfants nés ou adop­tés à comp­ter de 2010 : les majo­ra­tions d’adoption et d’éducation peuvent être par­ta­gées entre les deux parents. Cette répar­ti­tion doit être actée avant les 4 ans et demi de l’enfant. Sinon, ils seront auto­ma­ti­que­ment accor­dés à la mère ou par­ta­gés pour moi­tié pour les couples de même sexe.

 

Un sys­tème de majo­ra­tion du mon­tant de la retraite a éga­le­ment été ins­tau­ré pour les familles :

  • majo­ra­tion pour enfant(s) à charge : une majo­ra­tion de 5 % de la pen­sion des régimes Agirc-Arr­co est accor­dée pour chaque enfant encore à charge au moment où le sala­rié part à la retraite (quel que soit le nombre d’enfants). Cette majo­ra­tion est sup­pri­mée au fur et à mesure que les enfants cessent d’être à la charge du retrai­té et au maxi­mum jusqu’au 25 ans de l’enfant.
  • majo­ra­tion pour enfant né(s) ou élevé(s) : les familles ayant eu 3 enfants ou plus ou éle­vé 3 enfants ou plus (sous cer­taines condi­tions) ont droit à une majo­ra­tion du mon­tant de leur pen­sion du régime de base et des régimes com­plé­men­taires (majo­ra­tion définitive) :

- régime de base : majo­ra­tion de 10 % de la pension ;

- régime com­plé­men­taire Agirc : voir tableau ci-dessous ;

- régime com­plé­men­taire Arr­co : voir tableau ci-dessous.

 

 

Atten­tion : il n’est pas per­mis de cumu­ler les deux types de majo­ra­tions : seule la plus favo­rable s’applique. De plus, le mon­tant total des majo­ra­tions pour enfants nés ou éle­vés est pla­fon­né pour la retraite com­plé­men­taire : 1 031,15 € brut par an pour l’Arrco et 1 028,12 € par an pour l’Agirc en 2017. Le mon­tant des pla­fonds est reva­lo­ri­sé chaque année comme le point de retraite.

 

Chaque parent peut bénéfi­cier, sur sa retraite res­pec­tive, des majo­ra­tions de pen­sion au titre des enfants. Ces majo­ra­tions sont, en outre, réver­sibles. Le bénéfi­ciaire de la pen­sion de réver­sion a droit à la majo­ra­tion pour enfants à charge lorsque ceux-ci sont éga­le­ment les enfants de l’ancien sala­rié décé­dé. La majo­ra­tion pour enfant(s) né(s) ou élevé(s) est attri­buée au bénéfi­ciaire de la pen­sion de réver­sion pour les enfants de l’ancien sala­rié décé­dé, même s’ils n’ont aucun lien de paren­té avec le bénéfi­ciaire de la pen­sion de réversion.

 

 

Pour aller plus loin…

 

PERP : l’épargne-retraite pour tous

Décou­vrez BATIRETRAITE PERP, la solu­tion de SMA­vie pour votre épargne-retraite

Com­man­dez le guide SMA­vie de la retraite

 

 

 

 

 

DOCUMENT PUBLICITAIRE