SMAvie Infos > Prévoyance & Santé > Santé : bien protégé, mieux remboursé

Prévoyance & Santé

9 mai 2018

Santé : bien protégé, mieux remboursé

 

Les frais de san­té sont pris en charge par la Sécu­ri­té sociale. Mais ce régime obli­ga­toire ne couvre pas l’intégralité des frais médi­caux. Il est donc impor­tant de dis­po­ser d’une com­plé­men­taire san­té voire… d’une sur­com­plé­men­taire pour être mieux remboursé.

 

Cou­ver­ture de base

L’assurance Mala­die fixe pour chaque acte et chaque produit :

- une Base de Rem­bour­se­ment (BR) qui cor­res­pond à son tarif de réfé­rence appe­lé éga­le­ment « Tarif de conven­tion »  ou « Tarif de base »

- un taux de rem­bour­se­ment appli­cable à cette base

Il reste à la charge du patient ce qu’on appelle le Ticket modé­ra­teur, soit la dif­fé­rence entre les frais réels et le mon­tant rem­bour­sé par l’as­su­rance Maladie.

Exemple : pour la pose d’une cou­ronne den­taire, la base de rem­bour­se­ment est de 107,50 € et le taux de rem­bour­se­ment de 70 %. L’assurance mala­die vous rem­bourse donc : (107,50 x 70 %), soit 75,25 €, quels que soient les frais réel­le­ment engagés. 

Cette cou­ver­ture de base est obli­ga­toire. Elle béné­fi­cie de façon iden­tique à tous les sala­riés et tra­vailleurs indépendants.

 

Com­plé­men­taire santé

L’assurance com­plé­men­taire san­té prend en charge tout ou par­tie des dépenses de san­té non cou­vertes par l’assurance mala­die obli­ga­toire. Elle finance :

- au mini­mum le Ticket modé­ra­teur, c’est à dire la part non rem­bour­sée par l’Assurance Maladie

- les dépas­se­ments d’honoraires dans les limites fixées par le contrat d’assurance. Les garan­ties sont indi­quées en pour­cen­tage de la base de rem­bour­se­ment de la Sécu­ri­té sociale (dans la limite des frais qui sont réel­le­ment dépensés).

Exemple : pour la pose d’une cou­ronne den­taire, les frais réel­le­ment enga­gés sont de 550 €. L’assurance mala­die vous rem­bourse 75,25 €. Reste à votre charge 474,75 €. Si votre assu­rance com­plé­men­taire pré­voit une garan­tie de 200 % du tarif de base de la Sécu­ri­té sociale (107,50 € pour ce type de soins den­taires), votre assu­reur vous rem­bour­se­ra en plus 2 fois le tarif de base de la sécu­ri­té sociale, soit 215 €. Reste alors à votre charge 259,75 €.

Une com­plé­men­taire san­té peut être sous­crite soit à titre indi­vi­duel, soit en adhé­rant à la mutuelle d’entreprise pro­po­sée par son employeur.

 

Sur­com­plé­men­taire santé

La sur­com­plé­men­taire san­té per­met de com­plé­ter les rem­bour­se­ments du régime obli­ga­toire et de la com­plé­men­taire santé.

Elle est géné­ra­le­ment choi­sie par des sala­riés qui béné­fi­cient déjà d’une com­plé­men­taire san­té dans le cadre de leur entre­prise mais qui vou­draient ren­for­cer leur cou­ver­ture sur des frais cou­teux peu ou pas pris en charge comme les pro­thèses den­taires, l’optique, l’orthodontie, les dépas­se­ments d’honoraires de spécialistes…

 

 

 

DOCUMENT PUBLICITAIRE