SMAvie Infos > Retraite > Comment valider un trimestre pour sa retraite
trimestre retraite

Retraite

4 octobre 2019

Comment valider un trimestre pour sa retraite

sma­vie retraite trimestre

Pour par­tir à la retraite en tou­chant sa pen­sion à taux plein, vous devez réunir un cer­tain nombre de tri­mestres. Ce nombre dépend de votre année de naissance.

 

trimestre retraite

 

Com­ment valide-t-on un tri­mestre ? Quelles périodes de tra­vail consi­dé­rer ? Il existe plu­sieurs types de tri­mestres pris en compte dans le cal­cul de votre retraite.

 

Les trimestres cotisés

Il s’agit des tri­mestres ayant don­né lieu au ver­se­ment de coti­sa­tions au régime géné­ral. Ils ne cal­culent donc pas de date à date en addi­tion­nant les périodes où le sala­rié a tra­vaillé. Ils sont cal­cu­lés à par­tir des coti­sa­tions ver­sées. Pour vali­der un tri­mestre, il suf­fit d’avoir gagné au cours de l’année civile un salaire fixé en fonc­tion du SMIC.

Jusqu’en 2013, pour vali­der un tri­mestre, il fal­lait avoir per­çu sur l’ensemble de l’année un reve­nu au moins égal à 200 fois le SMIC horaire. Depuis le 1er jan­vier 2014, la rému­né­ra­tion coti­sée pour vali­der un tri­mestre doit être au moins égale à 150 fois le SMIC horaire. En 2019, il faut donc per­ce­voir un salaire brut au moins égal à 1 504,50 € pour vali­der un trimestre.

 

Les trimestres assimilés 

Il s’agit des tri­mestres attri­bués alors que le sala­rié a inter­rom­pu son acti­vi­té pro­fes­sion­nelle pour des rai­sons indé­pen­dantes de sa volon­té : mala­die, mater­ni­té, inva­li­di­té, acci­dent du tra­vail, chô­mage, ser­vice mili­taire… Ils s’ac­quièrent selon des règles spé­ci­fiques à la rai­son de l’interruption. Ain­si, en cas d’arrêt de tra­vail pour mala­die, acci­dent du tra­vail ou mala­die pro­fes­sion­nelle, un tri­mestre est vali­dé tous les 60 jours d’indemnisation par l’assurance mala­die. Ces tri­mestres se limitent  à 4 par année civile.

De même, en ce qui concerne les périodes de chô­mage indem­ni­sé, 50 jours d’indemnisation valident un tri­mestre (dans la limite de 4 tri­mestres par an).

 

Les trimestres de majoration

Des tri­mestres sup­plé­men­taires peuvent être attri­bués dans cer­taines situa­tions : vous avez eu des enfants, vous avez éle­vé un enfant han­di­ca­pé, vous avez pris un congé paren­tal, vous cumu­lez des points sur votre compte péni­bi­li­té … Chaque situa­tion dis­pose de ces propres règles pour l’attribution de tri­mestres de majoration

 

 

Pour aller plus loin…

Peut-on tra­vailler après avoir pris sa retraite ?

Vos enfants vous font gagner des trimestres

Décou­vrez le guide SMA­vie de la retraite

 

 


smavie sma

 

 

Docu­ment publi­ci­taire sans valeur contractuelle

Les infor­ma­tions pré­sen­tées se fondent sur la régle­men­ta­tion en vigueur au 01/10/2019. Elles ne consti­tuent pas un conseil ou un avis fis­cal ou juridique.